jeudi 12 octobre 2017

Villa Arson : INVENTEURS D'AVENTURES 2e Episode


Vernissage : samedi 14 octobre à 18h
Exposition : 15 octobre 2017 - 7 janvier 2018

(Galeries du Patio et des Cyprès)



Fin des utopies, fin des avant-gardes, fin des grands récits… l’histoire actuelle de l’art a commencé par un grand tomber de rideau.
Dans ce paysage de ruines éclatantes, être «un artiste», c’est d’abord surmonter tout ce qui devrait naturellement incliner à ne pas ajouter un objet de plus, dans un monde qui en compte déjà beaucoup. Et si l’artiste le fait, c’est sans aucun doute que quelque chose au fond de lui le porte encore à croire que tous les chemins n’ont pas été explorés, que tous les horizons ne sont pas encore éteints.
Ces artistes, ces inventeurs d’aventures, sont-ils les derniers héros ou anti-héros de notre civilisation qui peine à raconter sa propre histoire?
Gaël Charbau

Avec Chloé Angiolini & Elodie Castaldo (La Balnéaire) ; Vincent Ceraudo ; Antoine Donzeaud ; Yohan Dumas ; Camille Franch Guerra & Evan Bourgeau ; Xiaoxin Gui ; François-Xavier Guiberteau ; Amandine Guruceaga ; Aurélien Lemonnier ; Martin Lewden ; Rafaela Lopez, Baptiste Masson & David Perreard ; Robin Lopvet ; Marie Ouazzani & Nicolas Carrier ; Jordan Pallagès ; Morgan Patimo ; Georgia René-Worms ; Thomas Royez ; Elvia Teotski ; Anna Tomaszewski ; Rebecca Topakian ; Samuel Trenquier ; Gaëtan Trovato & Robin Touchard

Commissariat : Gaël Charbau assisté d’Aurélie Faure

https://www.villa-arson.org/


Nicolas Daubanes et Jeanne Berbinau Aubry à la galerie Eva Vautier


Nicolas Daubanes
et son  invitée

Jeanne Berbinau Aubry

Vernissage :  vendredi 13 octobre à partir de 18h
Exposition  :  du 14 octobre au 2 décembre 2017

Nicolas Daubanes - "Hexagone"

Nicolas Daubanes – Si si je t’assure …


"J’investis des questions essentielles : la vie, la mort, la condition humaine et les formes sociales qui les façonnent. Dans mes derniers travaux, la vitesse, la fragilité, la porosité, l’aspect fantomal des images et des matières, transmettent la pression du passé au croisement de ce qui va advenir. Mon travail s’inscrit dans la durée, il dessine un chemin, une trajectoire qui tend vers la recherche de la liberté, du dégagement de la contrainte. Je tâche d’expérimenter l’intensité et la rigueur, je joue avec le danger, mental, visuel, physique, pour renforcer l’énergie créatrice et en transmettre la force."



Jeanne Berbinau Aubry - "Urgens"







"Les productions de Jeanne Berbinau Aubry questionnent les phénomènes naturels et mécaniques. Dans son travail de sculpture et d’installation, elle détourne des objets en transposant leur état initial en des alternatives parfois paradoxales.Les processus de fictionnalisation de ses œuvres sont de longues étapes de macérations d’une idée, d’un savoir ou d’une technique, qui relèvent d’une appréhension multi-dimentionnelle de la réalité."

extrait d’un texte de Benjamin Laugier



Galerie Eva vautier
2 rue vernier
06000 Nice


+infos